2015 et la COP21, le climat en première ligne

Construite dans un esprit positif et mettant l’accent sur les solutions existantes et innovantes pour faire face au dérèglement climatique, la COP21 fait place aux initiatives de l’ensemble des acteurs. Les jeunes doivent pouvoir eux aussi y trouver un terrain d’expression et sinon même de création, donc d’appropriation et d’action. 

 

A l’occasion de la COP 21, ACIDD décide de relancer le Festival, de le relooker en le mettant au goût du jour,  de recréer une dynamique mobilisatrice et positive auprès des jeunes pour une contribution originale, festive et engagée. Le festival surfant sur ce qui est devenu l’outil de partage des jeunes sur internet : le « tuto ». Be Green Film Festival devient le premier festival de tutos du climat et du développement durable.

Un contexte particulier

Pour tous ceux qui sont engagés sur les questions de développement durable et de lutte contre les dérèglements climatiques, 2015 n’est pas une année comme les autres : la perspective de la COP 21 à Paris en Décembre donne une résonance particulière à tous ceux qui souhaitent faire partager au plus grand nombre ces préoccupations devenues essentielles sinon même vitales. Construite dans un esprit positif et mettant l’accent sur les solutions existantes et innovantes pour faire face au dérèglement climatique, la COP 21 fait place aux initiatives de l’ensemble des acteurs, les jeunes doivent eux aussi pouvoir y trouver un terrain d’expression et même de création, donc d’appropriation et d’action.

 

Quelques chiffres sur la COP 21 :

  • 195 pays négocient,
  • 20 000 représentants accrédités,
  • 8 000 journalistes… 
  • des dizaines de milliers de représentants associatifs, de villes et de régions, d’entreprises, d’organisme de recherches et d’enseignement… de citoyens engagés.